Image 2 caroussel

Axe 5 - Technologies pour la santé

Axe 5 - Soutien à l'émergence

Le principal objectif de cet appel à soutien du Cancéropôle GSO est d'aider le lancement de projets innovants et originaux, de pouvoir valider les premières étapes et ainsi leur permettre l'accès à d'autres financements plus importants en cas de succès. Le contexte reste le même depuis sa création.

 

 

Résultats 2018
17 projets ont candidatés à l'Axe 5 et ont été évalués par le comité de pilotage de l'Axe 5. Les 4 projets ci-dessous sont retenus pour un financement maximum de 20 k€ chacun :

Titre Porteur Laboratoire Ville
Coupling between compressive stress and chemical signaling in the driving of the epithelial to mesenchymal transition in pancreatic cancer Morgan DELARUE

LAAS

Toulouse
Modifications chimiques de polypeptides recombinants pour la modulation de leurs propriétés physico-chimiques et le contrôle de leur auto-assemblage in vivo Elisabeth GARANGER

LCPO

Bordeaux
Nouvelles molécules vectorisées pour la thérapie photo-dynamique sélective des cancers de vessie n'envahissant pas le muscle Heinz GORNITZKA

LCC

Toulouse
Biofabrication d’un modèle de carcinome épidermoïde buccal par bio-impression 3D Adrien NAVEAU

BioTis

Bordeaux

 

 

Résultats 2017
25 projets ont candidatés à l'Axe 5. 5 projets ont été retenus :

  • Antitumoral treatment based on cold plasmas. Laure GIBOT (IPBS, Toulouse)
  • Preuve de concept de l'amélioration du suivi thérapeutique par imagerie échographique non invasive : application sur un modèle hétérogène de cancer du pancréas. Julie GUILLERMET-GUIBERT (CRCT, Toulouse)
  • Photothermie et inhibition des « Heat Shock Proteins » : une technique innovante anticancéreuse. Bertrand LIAGRE (LCSN, Limoges)
  • Quantification objective des propriétés effectives de transports des tissus tumoraux à partir de l’imagerie histologique ; application aux ostéosarcomes pédiatriques. Pascal SWIDER (IMFT, Toulouse)
  • Nouveaux nano-systèmes totalement biodégradables pour l'adressage cellulaire d'agents anti-cancéreux. Hélène VAN DEN BERGHE (IBMM, Montpellier)

 

Résultats 2016
28 projets ont candidatés à l'Axe 5. 6 projets ont été retenus :

  • Mise au point et évaluation in vitro et in vivo d’un biomatériau osseux biomimétique chargé en agent anticancéreux pour le traitement localisé d’ostéosarcomes. Christophe DROUET (CIRIMAT, Toulouse)
  • Rhabdomyosarcoma targeting by new nanoparticles for siRNA delivery. Jean-Olivier DURAND (ICG, Montpellier)
  • Use of alginate microcapsules to overcome physical barriers to the establishment of in vitro cultures of patient-derived xenografts of luminal and molecular apocrine breast cancer. Richard IGGO (ACTIOn, Bordeaux)
  • Imageur polarimétrique pour aide au diagnostic par voie endoscopique. Dominique PAGNOUX (XLim, Limoges)
  • Modélisation multi-échelle de l'invasion tumorale. Ovidiu RADULESCU (DIMNP, Montpellier)
  • Un hydrogel constitué d’ADN pour la production de protéines et de protéoliposomes dédiés à la thérapie anti-tumorale du glioblastome. Emmanuelle TREVISIOL (LAAS, Toulouse)

 

Résultats 2015
24 projets ont candidatés à l'Axe 5. 5 projets ont été retenus :

  • Ablation mécanique de tumeurs au moyen de nanoparticules magnétiques ciblées. Véronique GIGOUX (RCTC, Toulouse)
  • Microenvironnements cellulaires tridimensionnels pour l'analyse des processus tumoraux (3DCELL). Laurent MALAQUIN (LAAS, Toulouse)
  • 3Dendoµ. Frédéric LOURADOUR (XLim, Limoges)
  • Detection of Glioblastoma Onset and Development by Monitoring ans Quantifying CDK5 Activity. May MORRIS (IBMM, Montpellier)
  • Radiomarquage de sondes bioorthogonales au 18F pour l'imagerie de cellules tumorales in vivo. Frédéric FRISCOURT (INCIA, Bordeaux)