Image 3 caroussel

Les 5 Axes

Axe 1 - Signalisation cellulaire et Cibles thérapeutiques

Coordonateur : Julie Pannequin (Montpellier)
Chargée de coordination : Karine Marendziak (Montpellier)

L'objectif de l'axe 1 « Signalisation cellulaire et cibles thérapeutiques » est d'identifier et de caractériser les altérations des voies de signalisation cellulaire impliquées dans les cancers chez l'homme pour une meilleure compréhension des processus tumoraux et pour définir de nouvelles stratégies thérapeutiques. Ces progrès dans l'élucidation des mécanismes de fonctionnement des cellules tumorales ont révolutionné les modalités de prise en charge des cancers : cette stratégie de recherche a été à l'origine des thérapies ciblées et s'est notamment illustrée de manière remarquable par le développement d'inhibiteurs pharmacologiques de protéine kinases dérégulées (bcr-abl, VEGFR, BRAF, MEK...). Pour promouvoir cette stratégie de recherche translationnelle, l'Axe 1 s'est attaché à proposer une animation et structuration transversale par pathologies, pour mettre en lien les équipes clinico-biologiques avec des chercheurs travaillant sur la compréhension des mécanismes fondamentaux dans le champ de l'Axe 1 (prolifération, invasion, apoptose, angiogénèse...). Le GSO présente en effet une très grande concentration d'équipes impliquées dans ces champs d'étude. Comptabilisant une cinquantaine d'équipes en 2007, l'Axe 1 en a identifié à ce jour plus d'une centaine grâce à une animation forte et structurée et un programme de soutien à l'émergence largement ouvert et diffusé.

La période 2015-2017 constitue une transition en terme de gouvernance et de stratégie scientifique et d'animation. La labellisation de nouvelles structures (SIRIC, Labex, PHUc) implique d'adapter l'animation du Cancéropôle. Ceci s'effectue en gardant comme focus principal le maillage entre les disciplines et notamment les rencontres entre équipes fondamentales et cliniques, mais aussi désormais, la promotion de la transdisciplinarité. L'Axe 1 souhaite ainsi promouvoir une animation thématisée dans le cadre de la signalisation cellulaire (micro-environnement, métabolisme, autophagie et stress...). Le programme émergence va continuer d'apporter une réelle dynamique à l'Axe 1, qui reçoit le plus grand nombre de projets. Ainsi, de nouvelles équipes sont identifiées et soumettent des projets permettant de donner une visibilité à de nouveaux champs disciplinaires, tels la chimie-biologie, la biologie structurale ou la biologie des systèmes. Ce maillage concourra au final à la construction de projets à la fois translationnels et pluri-disciplinaires. Le comité de pilotage de l'Axe 1 définira des priorités thématiques en se basant sur les forces existantes du Cancéropôle GSO et sur ses structures émergentes.