Image 2 caroussel

Les 5 Axes

Axe 4 - Cancers : enjeux individuels et collectifs

L'axe "Cancers: enjeux individuels et collectifs" rassemble des chercheurs dont les travaux portent sur les implications du cancer dans la vie des individus et dans la société. Fondamentalement multidisciplinaire, cet axe organise un dialogue entre des recherches portant aussi bien sur le vécu de la maladie par les patients et leur entourage que sur l'organisation sociale et médicale au sein de laquelle l'expérience du cancer est faite. La recherche au sein de cet axe est à la fois fondamentale et interventionnelle. Fondamentale car elle porte sur des questions académiques mobilisant l'ensemble des disciplines des sciences humaines et sociales et de l'épidémiologie, elle est interventionnelle car ces questions sont aussi des enjeux de santé publique dont l'étude scientifique doit permettre d'éclairer l'action publique. L'individu et la société sont donc à la fois des axes pour la recherche et des enjeux de santé publique.

L'inscription du cancer dans la trajectoire longue des individus, commençant avant et se terminant après la période de maladie proprement dite, permet d'intégrer des travaux portant aussi bien sur la prévention (primaire, secondaire, tertiaire), sur le vécu de la maladie et la prise en charge des malades ou sur leur réhabilitation. L'inscription du cancer dans un système social et politique oblige à intégrer les inégalités sociales liées à la maladie, soit qu'elles la favorisent, soit qu'elles en résultent.

Le Cancéropôle GSO dispose d'un fort potentiel scientifique tant en épidémiologie qu'en sciences humaines et sociales. Les chercheurs investis dans l'axe couvrent un large éventail de disciplines (anthropologie, épidémiologie, géographie, pharmaco-épidémiologie, psychologie et sociologie, pour les plus présentes) sur l'ensemble des sites universitaires du Cancéropôle GSO. Par ailleurs, l'axe intègre 7 registres des cancers dans les 4 régions, tous reconnus au plan national.

Les activités de l'axe sont mises en place par un coordinateur et un co-coordinateur, assistés d'un chargé de mission de coordination scientifique et conseillés par un comité de pilotage représentant l'ensemble des villes et les disciplines les plus importantes dans l'axe. La politique scientifique de l'axe est actuellement organisée autour de trois "programmes intégrés". L'axe finance annuellement des "soutiens de projets" afin d'améliorer la faisabilité de projets pluridisciplinaires stratégiques. Enfin il organise des journées scientifiques annuelles et aide à la préparation de projets.