Image 2 caroussel

Clubs et réseaux

Club MetaboCancer GSO

 

• Objectifs
Favoriser les développements métabolomiques et fluxomiques spécifiques à la recherche en cancérologie. Plus particulièrement :
..... > Stimuler les collaborations entre équipes du GSO et animer un réseau interdisciplinaire,
..... > Promouvoir les expertises et plateformes auprès de la communauté des chercheurs en cancérologie du GSO pour accroître la compétitivité des équipes de recherche et accélérer les innovations,
..... > Communiquer et former la communauté scientifique sur des aspects technologiques dans le domaine de l'analyse du métabolisme cellulaire, tissulaire et animal,
..... > Aider au recrutement et à la formation de nouvelles expertises à l'interface Métabo-Cancer et aider à leur pérennisation...

Actions proposées

.......... Animation scientifique promue par le club

      > Symposium "Metabolism & Cancer" - 22-23 septembre 2016 - Palavas>>
      > Session parallèle "Métabolisme et Cancer" au JGSO 2015 - 6 novembre 2015 - Bordeaux>>
..... > 1ère journée du Club Métabo-Cancer GSO - 29 avril 2015 - Toulouse>>
..... > Symposium "Metabolism & Cancer" - 25-26 septembre 2014 - Nice>>
..... > Symposium "Cancer Cell metabolism: beyond Warburg" - 4 décembre 2012 - Toulouse>>

.......... Développements technologiques
Afin d'organiser le transfert d'expertise nécessaire à l'utilisation des outils de fluxomiques et de métabolomiques aux cellules cancéreuses, le Cancéropôle GSO soutient financièrement le recrutement d'un ingénieur de recherche au sein de la plateforme de Métabolomique et Fluxomique de Toulouse (METATOUL). L'objectif est de transposer les expertises historiquement dédiées à l'étude des micro-organismes et plantes aux modèles mammifères et à terme, de la proposer aux équipes de recherche sur le cancer du GSO. Une analyse des spécificités et complémentarités régionales sera également menée pour favoriser la structuration technologique à l'échelle du GSO. En savoir plus>>

.......... Formation
Une enquête a été menée afin de recenser notamment les besoins des chercheurs du GSO. Les réponses à l'enquête (40 réponses provenant de 31 équipes) révèlent des besoins en formation, avec 2/3 des répondeurs qui se considèrent de niveau débutant ou intermédiaire pour l’étude du métabolisme cancéreux. Les formations existantes en métabolomique et lipidomique vont ainsi être recensées et d'autres mises en place, telles la fluxomique.

Recensement des plateformes et expertises au sein du GSO
Non exhaustif
, à compléter avec l'analyse des retours de l'enquête menée.
.......... Bordeaux
> Plateforme Métabolome du Centre de Génomique Fonctionnelle de Bordeaux : voir >>
> Services en bioénergétique et cartographie métabolique Cellomet>>
.......... Montpellier
> Plateforme Protéomique Imagerie>>
.......... Toulouse
> Plateforme de métabolomique-fluxomique MetaToul de GenoToul voir >>

Comité de pilotage du club
Jean-Emmanuel Sarry (CRCT, Toulouse), Jean-Charles Portais (METATOUL, Toulouse), Laurent Le Cam (IRCM, Montpellier), Rodrigue Rossignol (Université de Bordeaux).
Contact pour le Cancéropôle GSO: Karine Marendziak

Enjeux et perspectives
Au cours du développement tumoral, les cellules cancéreuses modifient leur métabolisme pour satisfaire aux exigences de la prolifération cellulaire, facilitant ainsi l'absorption et la conversion de nutriments dans leur biomasse. Par ailleurs, les modifications du métabolisme central, mitochondrial et énergétique au sein de la cellule cancéreuse, sont intimement liées à la plupart des événements qui caractérisent le développement tumoral et interviennent dans des processus tels que l'indépendance des cellules cancéreuses vis-à-vis des signaux de croissance, l'échappement à la mort cellulaire et la résistance aux anti-cancéreux, l'angiogenèse ou la dissémination métastatique. Pour étudier de façon à la fois intégrée, exhaustive et détaillée le métabolisme des cellules cancéreuses, des approches technologiques de type métabolomiques et fluxomiques sont indispensables.
Les plateformes françaises, internationalement reconnues, sont dédiées historiquement aux micro-organismes et aux plantes, et leur accès difficile faute de personnel spécifiquement affecté aux études réalisées sur cellules de mammifères. Ce constat prévaut dans le périmètre du GSO, limitant les travaux de nombreuses équipes de recherche. Pourtant, une partie de cette expertise unique existe au sein de notre Cancéropôle, comme l'illustre la variété des technologies utilisées pour l'étude des régulations métaboliques cellulaires et tissulaires, tels que l'imagerie métabolique par spectrométrie de masse (Montpellier), ou encore l'établissement de profils métaboliques par RMN ou bioénergétiques (Bordeaux). L'expertise internationalement reconnue permettant d'établir des cartes métaboliques et de réaliser des analyses de flux métaboliques existe sur la plateforme METATOUL.