Image 1 caroussel

Clubs et réseaux

Réseau des centres de phase précoce du GSO

Après une première phase entre 2010 à 2014, l’INca a de nouveau labellisé 16  centres investigateurs spécialisés dans les essais de phase précoce en cancérologie (CLIPP).

Cette labellisation, attribuée sur des normes internationales de qualité très strictes, a pour double objectif de favoriser l'accès aux molécules innovantes pour les patients français et de donner une meilleure visibilité internationale à la recherche clinique.



Dans ce contexte, 3 CLIPP du Grand Sud-Ouest
(L'Institut Bergonié à Bordeaux, l'Institut régional du Cancer de Montpellier et l'Institut Claudius Regaud à Toulouse) ont souhaité mettre en place une démarche commune, avec le soutien du Cancéropôle GSO pour :
.......... Favoriser l'accès aux molécules innovantes pour les patients
.......... Augmenter la capacité de sélection et d'inclusion de patients en particulier pour les pathologies et/ou anomalies moléculaires rares
.......... Faciliter la mise en place d'essais cliniques de phase précoce

Afin de répondre à ces attentes et d'optimiser cette démarche de mutualisation, le réseau des centres de phases précoces s'appuie sur :
.......... Un comite de pilotage médico-scientifique : Jean-Pierre Delord (ICR/IUCT, Toulouse), Antoine Italiano (Institut Bergonié, Bordeaux) et Diego Tosi (ICM, Montpellier).
.......... Un système d'information spécifique et sécurisé  pour optimiser l'inclusion des patients grâce à une base de données de "patients en attente d'un essai de phase précoce" en lien avec une base de données "essais de phase précoce", avec :
 »  la possibilité pour les oncologues de créer une fiche patient et de la transmettre à l'un des 3 CLIPP du GSO (L'Institut Bergonié à Bordeaux, l'Institut régional du Cancer de Montpellier et l'Institut Claudius Regaud/IUCT à Toulouse).
 »  la liste des essais cliniques de phase précoces présents dans le Grand Sud-Ouest (GSO), en accès libre

Cet accès est possible : 

        >> À partir du DCC :
                  - soit depuis le Dossier Communicant de Cancérologie d'Oncomip (Voir Guide Utilisateurs)
                  - Ou depuis le Dossier Communcant de Cancérologie d'OncoLR  (Voir Guide Utilisateurs).
        >> Directement sur la base CLIPP GSO (Voir Guide Utilisateurs). 

 Cette démarche de mutualisation a obtenu le soutien de plusieurs partenaires industriels :

  

 

 
Votre contact au Cancéropôle GSO : Alexandra Nicou

 

 

 

 

 

Øfavoriser l'accès aux molécules innovantes pour les patients et augmenter leur capacité de sélection et d'inclusion de patients en particulier pour les pathologies et/ou anomalies moléculaires rares.