Image 3 caroussel

Pour mieux comprendre l'AAP émergence de projets

Notions en lien avec un bon projet émergent, communes à tous les Axes

  • Projets « pilotes » : l'objectif principal de cet AAP vise la production de données préliminaires pour postuler par la suite à des AAP nationaux, notamment ceux de l'INCa.
  • Mots clés associés à l'émergence : Exploration, Prise de risques, Idée / approche nouvelle pour l'équipe, Preuve de concept, Etude préliminaire sur petit échantillonnage, Rupture scientifique, Lever de verrou conceptuel ou technologique, Effet levier attendu (perspectives scientifiques et/ou de financement).
  • Le projet propose une nouvelle piste ou des nouvelles hypothèses, sans constituer une suite implicite des travaux antérieurs. Si le projet est déjà assez mature pour un AAP national, il n'est de fait pas considéré comme émergent.
  • La prise de risque du projet doit être argumentée en plus de son caractère innovant.
  • L'émergence peut également concerner l'arrivée d'une équipe dans un nouveau champ disciplinaire, par exemple une équipe "hors cancer" qui souhaiterait évaluer la pertinence de son sujet en cancérologie.
  • Un projet émergent doit être réalisable en 1 an, avec un budget bien dimensionné.

Sont aussi considérés émergents pour l'Axe 1, "Signalisation cellulaire et cibles thérapeutiques"

  • Les projets incluant des criblages originaux (difficiles à financer par ailleurs)
  • Les projets pertinents en cancérologie et bien construits de chimie thérapeutique ou biologie structurale
  • Les "synergies collaboratives", « Mariage Heureux »
  • Les prises de risque technologique et perspectives de mise à disposition à la communauté.

Sont aussi considérés émergents pour l'Axe 2, "Dynamique du Génome et Cancer"

  • Les projets très risqués ou même très fondamentaux si leur qualité scientifique et rationnel sont solides / bien justifiés et la perspective évidente en cancérologie
  • Notion de cible « favorite » : un biologiste fondamental peut tenter de transposer ses travaux de qualité en cancérologie
  • Une attention particulière peut être donnée à la mise en œuvre de technologies originales pour la communauté Axe 2 du CGSO.

Sont aussi considérés émergents pour l'Axe 3, "Recherche translationnelle, de la biologie à la clinique"

  • Les premières validations ou explorations de mécanismes dans un modèle préclinique de résultats antérieurs.

Spécificités pour l'Axe 4, "Cancer, enjeux individuels et collectifs"

  • La réponse doit être portée par une équipe de recherche en SHS ou épidémiologie, santé publique
  • Il peut s'agir d'une étude de faisabilité.

Sont aussi considérés émergents pour l'Axe 5, "Technologies pour la santé"

  • Mise au point d'une technologie nouvelle/originale qui n'a pas déjà été développée dans le GSO
  • L'émergence doit être reliée à l'impact visé à moyen terme : le développement d'une technologie déjà connue peut être considérée émergente si le domaine d'application est nouveau (ex: IRM: technologie connue et éprouvée au moment de l'application de la RMN au vivant).
  • Attention, la mise en œuvre/application d'une technologie déjà développée pour un domaine n'est pas dans le champ des projets soutenus par l'Axe 5 si le domaine visé est trop proche (domaine connexe, changement de modèle cancer, changement d'organe). Selon le domaine où la technologie originale est appliquée, le projet devra postuler à l'Axe adéquat.

 

Critiques fréquentes sur les critères d'évaluation, communes à tous les Axes

  • EMERGENCE
    • Continuité des travaux de l'équipe, de nombreuses données sont déjà présentées, la question posée est déjà bien documentée : impression de « suite logique ou implicite » d'un projet en cours, sans prise de risque.- Mots clés non associés à l'émergence : confirmer, conforter...
    • Éviter la « survente » : verbatim exagérant la portée du projet « jamais démontré », « c'est la 1ère fois que » ; mais la bibliographie existante démontre le contraire.

 

  • QUALITE SCIENTIFIQUE
    • Rationnel fragile.
    • Projet bâclé, copier /coller maladroits, dimensionnement inadapté du projet (« recyclage » d'un autre dépôt), incohérences budgétaires.

 

  • ASPECT TRANSLATIONNEL
    • Projet avec le cancer comme « alibi » : insuffisamment relié au cancer / trop fondamental.

 

  • FAISABILITE
    • Projet trop ambitieux et irréalisable dans le temps imparti (ressemble plus à un projet d'équipe qu'un projet cadré sur 1 an)
    • Plan expérimental pas assez clair et détaillé / projet trop vague. Projet pas focalisé sur une question clef
    • Partenaires affichés, dont l'implication n'est cependant pas expliquée (qui fait quoi ?)

 

  • PERSPECTIVES
    • Rationnel/perspectives se projetant insuffisamment vers la cancérologie : le bien-fondé de la transposition ou de la valeur-ajoutée en cancérologie est insuffisamment justifié.