Image 3 caroussel

Les programmes de soutien du GSO

Emergence

Le Cancéropôle GSO consacre une partie de son budget pour susciter l'émergence de nouveaux projets en finançant (20 k€) le développement d'études de faisabilité de projets innovants  et la prise de risque scientifique. Les projets déposés peuvent être d’origine fondamentale, clinique, translationnelle, transversale, et/ou transdisciplinaires.

 

Objectifs
Ce financement de 12 mois a pour objectifs principaux de:
- valider les premières étapes d'un projet ou une étude de faisabilité préalable
- servir de tremplin pour l'obtention de financements plus importants

 

Nouveauté 2017 : Le Cancéropôle GSO a décidé pour la première année de soutenir et de susciter le développement de « Modèles et Outils ».
L'objectif est de soutenir des projets à visée technique pour favoriser le développement d’outils innovants, allant des modèles biologiques (les modèles issus de patients seront privilégiés) à la modélisation et au traitement des données (mathématique, informatique, etc.) en lien avec le cancer.

 

L'émergence de collaborations (Axe 4 seulement)

L'Axe 4 du Cancéropôle GSO, Cancers : enjeux individuels et collectifs, consacre une partie de son budget pour susciter le développement de partenariats scientifiques pouvant mener à des projets de recherche. Le programme "Emergence de collaboration" s'articule donc au programme "Soutien à l'Emergence" afin de proposer un nouvel outil aux équipes de l'axe.

Ce financement d'un an d'un montant de 3k€ a pour objectifs principaux :
- d'organiser la réunion d'équipes de recherche afin de construire un projet
- de servir de tremplin pour l'obtention de financements

 

Calendrier 2017 (soumission en ligne)

• Date de lancement: 24 janvier 2017
• Date de clôture:  1 mars 2017 à 23h59
• Publication des résultats: fin mai 2017

 

Accès à la notice d'information et aux critères de sélection

 

Résultats des précédents appels 

Axe 1 Axe 2 Axe 3 Axe 4 Axe 5


Résultats "Modèle Emergence
"

  • Résultats 2017 
    • TRANS-Kmer, a new method for the anlaysis of novel transcriptional events in RNA-seq cancer datasets. 
      Thérèse COMMES-MAERTEN, IRMB, Montpellier
    • Modèles de poissons zèbres transgéniques pour l’étude des interactions gènes-environnement au cours de la cancérogenèse intestinale.
      Laurence HUC-LEMARIE, Toxalim, Toulouse
    • Développement de modèles d’étude fonctionnelle de cellules de lymphomes T cutanés humains dérivées de patients.
      Sandrine POGLIO, BaRITON, Bordeaux
    • Mise au point et validation d’un modèle de calcul de la distribution de dose en radiothérapie en présence d’implants métalliques. 
      Laure VIEILLEVIGNE, IUCT, Toulouse.