Image 3 caroussel

AAP ITMO Cancer / INCa - Mobilité internationale de jeunes chercheurs en cancérologie pédiatrique - 10 mai 2019

INCa/ ITMO Cancer

  • Date d’ouverture : le 02 avril 2019
  • Date limite du dossier complet : le 02 avril 2019

Description

Objectifs : Cet appel à candidatures vise à soutenir la mobilité internationale de jeunes chercheurs en cancérologie pédiatrique. Il a pour principaux objectifs de :

- Renforcer l’attractivité de la recherche en cancérologie pédiatrique pour de jeunes talents
- Faciliter la carrière de jeunes chercheurs dans la recherche en cancérologie pédiatrique

Projets ciblés : L'appel à candidatures couvre tous les champs de la recherche fondamentale (biologie et sciences du cancer) et translationnelle en cancérologie pédiatrique (tumeurs solides et onco-hématologie). Il s’inscrit dans le cadre d’une collaboration formalisée entre un laboratoire académique de recherche français et un laboratoire académique de recherche à l’étranger, portant sur des projets pouvant être ouverts à toutes disciplines (biologie mais aussi physique, mathématiques, chimie ou bioinformatique, etc…).

Cibles : 

  • Jeunes chercheurs ayant obtenu leur doctorat en France et désireux d’effectuer un stage post-doctoral en sciences à l’étranger (durée 12 mois). Les aides accordées concerneront des allocations post-doctorales, auxquelles s’ajoutera une subvention de fonctionnement dédiée au travail de recherche du chercheur post-doctorant;

  • Jeunes chercheurs ayant obtenu leur doctorat à l’étranger désireux d’effectuer un stage post-doctoral en sciences en France (durée 24 mois). Les aides accordées concerneront des allocations post-doctorales, auxquelles s’ajoutera une subvention de fonctionnement dédiée au travail de recherche du chercheur post-doctorant ;

  • Jeunes chercheurs et étudiants (en sciences, en école d’ingénieur, en médecine ou en pharmacie) bénéficiant déjà d’une rémunération en France pour un master 2 de recherche, un doctorat ou un post-doctorat et désireux de faire un stage de 6 à 12 mois à l’étranger dans le cadre de leur formation. L’aide à la mobilité internationale accordée concernera une aide pour le séjour et les voyages, à laquelle s’ajoutera une subvention de fonctionnement dédiée au travail de recherche du jeune chercheur-étudiant pendant son séjour dans le laboratoire d’accueil à l’étranger

Financement :

Candidats pour un post-doctorat dans un laboratoire d’accueil à l’étranger
Allocations post-doctorales (montant maximal de 60 000 € pour 12 mois) et subvention de fonctionnement (montant maximal de 25 000 € pour 12 mois), dédiée exclusivement au travail de recherche du chercheur post-doctorant et un seul forfait voyage. Le soutien financier sera versé directement à l'organisme gestionnaire français employeur, qui ne pourra pas recevoir d'autres aides destinées à financer la rémunération du candidat.

Candidats pour un post-doctorat dans un laboratoire d’accueil en France:
Allocations post-doctorales (montant maximal de 120 000 € pour 24 mois) et subvention de fonctionnement (montant maximal de 50 000 € pour 24 mois)dédiée exclusivement au travail de recherche du chercheur post-doctorant et un seul forfait voyage. Le soutien financier sera versé directement à l'organisme gestionnaire français employeur, qui ne pourra pas recevoir d'autres aides destinées à financer la rémunération du candidat.

Candidats pour une aide à la mobilité internationale (stages de jeunes chercheurs bénéficiant déjà d'une rémunération en France)
Aide pour le séjour, un forfait voyage, y compris pour permettre d’assister aux séances obligatoires liées à la formation (montant maximal de 13 500€ pour 12 mois), subvention de fonctionnement dédiée exclusivement à son travail de recherche personnel (montant maximal de 25 000 € pour 12 mois ou 12 500 € pour 6 mois).

Les candidats devront préciser, le cas échéant, toute contribution financière de l’institution d’accueil au projet de mobilité.

Modalités :

- Le laboratoire en France et le laboratoire à l’étranger doivent être clairement identifiés.
- Le projet de recherche collaboratif en cancérologie pédiatrique entre le laboratoire français et le laboratoire étranger doit être décrit dans le dossier de candidature et s’inscrit dans le cadre d’une collaboration déjà établie entre les deux partenaires.
- Le projet de recherche collaboratif et le projet de recherche du candidat doivent porter sur la cancérologie pédiatrique et entrer dans le champ de la recherche fondamentale ou translationnelle.
- Une seule candidature est éligible par laboratoire participant à un même projet collaboratif. En revanche, plusieurs candidats pourront être rattachés à un même laboratoire français dans le cadre de collaborations de recherche fondamentale et translationnelle distinctes avec des laboratoires étrangers.
- Le laboratoire en France doit être reconnu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (Université, Inserm, CNRS, CEA...).
- Le laboratoire d’accueil doit pouvoir assurer l’encadrement du candidat pendant la mobilité.
- Pour les aides à la mobilité, le laboratoire d’origine en France doit s’engager à poursuivre l’encadrement du candidat après le retour.

Date limite de dépôt des projets : 10 mai 2019

Plus d'infos >>

Export iCal microformat: hcalendar

Retour au calendrier